Le Discotop des jeux-à-beaucoup by Jude_Maw

Un jeu-à-beaucoup, comme je le nomme, commence selon moi à 8 joueurs et il est, du coup, difficile à sortir.
Y en a-t-il tant que ça ?

Eh bien oui et les années passant, il y en a de plus en plus… ce qui semble assez logique !
Tout d’abord, il y a quelques règles à suivre pour ce genre de jeu. Il faut qu’il soit rapide. Parce 5mn de réflexion par personne, ça fait le tour de jeu à 40mn, et ça, ce n’est pas possible. Du coup le mot d’ordre pour ces jeux est la rapidité d’action, il faut donc des règles simples et efficaces.
Et le mieux pour ne pas avoir à attendre notre tour est de jouer tous en même temps ! Si on y ajoute une touche de soupçon sur le rôle des autres, on obtient un bon mélange :

cs-files.jpg

 

Cs files de Tobey Ho (IELLO), de 4 à 12 joueurs. Des indices bien pourris donnés par un médecin légiste qui prendra plaisir à vous regarder vous perdre dans les méandres de l’enquête. Le meurtrier est parmi les enquêteurs, alors la suspicion est de mise. La mayonnaise prend tout de suite. Les hypothèses fusent, les accusations vont bon train. Bref c’est jouissif, c’est rapide. J’adore !

http://rprod.com/uploads/images/gabarit_mascarade/packshot_mascarade.png

Mascarade de l’inénarrable Faidutti, ça se joue de 2 à 13 joueurs. Sans avoir connaissance de son rôle, on bluffe sur son personnage pour amasser des brouzoufs. C’est rapide, c’est drôle, mais ça fait mal à la tête. Je mets au défi n’importe qui de n’en faire qu’une partie !

http://www.gigamic.com/files/catalog/products/images/mainproduct/gigamic_jhat_agent-trouble_box-left.jpgAgent Trouble d’Alexandr Ushan (Gigamic) : Jusqu’à 8 joueurs. Partie courte et rythmée. Il faut trouver ses partenaires et un lieu en commun tout en démasquant l’espion. Jouable à 4.

 

http://luimeme.com/loups-garous/base/visuels/Facing.jpg

 

Loups-Garous de Marly. Quand on pense jeux-à-beaucoup, Loups-Garous est le premier qui vient à l’esprit. C’est la première rencontre avec le jeu de rôle. Le jeu est simple : des Loups-Garous ont envahi un village, les habitants doivent les retrouver parmi eux. Par contre, il est injouable en dessous de 9 personnes.

http://www.inludoveritas.fr/wp-content/uploads/2016/09/1184-thickbox_default-350x350.jpgLinq de Erik Nielsen et Andrea Meyer (In Ludo Veritas) : jusqu’à 8. Un peu sur le même principe qu’Agent trouble. 2 espions doivent se retrouver grâce à des associations de mots, sans être reconnus par les autres. A 8, ça doit être très très chaud. Déjà compliqué à 4 !

http://www.edgeent.com/home/check_public_big_img/ubire01_left?timestamp=1507552114911

 

 

The Resistance de Don Eskridge (Edge). Là aussi le but est de découvrir les méchants. Le mécanisme tourne autour du Master Mind. Vous devez réussir un certain nombre de missions. Si évidemment il y a un traître dans l’équipe censée réussir la mission, elle capote. Bref, le jeu est plutôt rapide et fonctionne bien. Difficile de n’en faire qu’une partie !

Si vous n’aimez pas les félons, il existe des jeux à plusieurs où tout le monde est gentil, mais la compétition est tout de même là. Le but du jeu est simple, faire deviner quelque chose :

https://cdn.trictrac.net/documents/formats/vertical_widen/documents/originals/df/96/291fda16a8571336496c2e5d32c72c35ee46.jpegDixit de Jean-Louis Roubira (Libellud) : jusqu’à 12 joueurs. Ce jeu ne laisse pas indifférent. Il faut aimer les dessins fantasmagoriques. Un joueur doit tenter de faire découvrir sa carte parmi d’autres en lui donnant un titre. Par contre si tout le monde trouve la bonne carte, c’est perdu ! Et là tout de suite, ça devient plus complexe. Un jeu qui demande réflexion. A partir de 4, c’est jouable.

http://concept-the-game.com/images/box-concept-fr.png

 

Concept de Alain Rivollet et Gaëtan Beaujannot (Repos Prod), jusqu’à 12 joueurs. Le jeu le plus calme, le plus épuré aussi. Un joueur ou une équipe doit faire deviner des titres ou objets uniquement en s’aidant des symboles présents sur le plateau de jeu. C’est vraiment très agréable. Le comptage de point est vraiment optionnel, on est là pour découvrir ou faire découvrir. Il n’y a pas de gagnant mais juste un excellent moment à passer. A partir de 3 joueurs.

Évidemment, il y a d’autres jeux avec d’autres mécanismes qui sortent du lot :

Citadelles par Bruno Faidutti… encore lui (Edge) : jusqu’à 8 joueurs. Un must, rapide efficace… sauf si un con assassine le voleur (et c’est arrivé et un jour il le paiera…). Dois-je encore présenter Citadelles ? Chaque joueur va drafter un personnage puis réaliser son pouvoir… Celui qui construit la plus belle citadelle gagne. Un classique dans le genre. A partir de 5 joueurs, sinon, ce n’est pas terrible.

http://matagot.com/local/cache-vignettes/L205xH206/artoff697-d1f8f.jpg

 

Captain Sonar de Yohan Lemonnier et Roberto Fraga (Matagot) : un OLNI, jamais vu ça avant. Deux équipes s’affrontent pour couler le sous-marin adverse. 4 personnes dans chaque équipe, un capitaine qui donne les ordres et le cap, un mécanicien qui répare ce qu’il peut par rapport aux directions données par le capitaine. Un second qui remplit des jauges à chaque ordre pour activer les différentes fonctions du sous-marin (mine, torpille, radar, etc.) et le dernier qui note les déplacements ennemis afin de le repérer. Jeu rapide, intense, qui demande d’être honnête et joueur. Facile à comprendre mais difficile à mettre en pratique. Un grand moment de jeu. Unique !

 

La liste n’est pas exhaustive, mais comme son nom l’indique, c’était un top 10 !
Tout ça pour dire qu’il y a de quoi faire et pour tout le monde.

Jude_Maw