Le discotop désordonné des jeux avec du DRAFT

Le draft est une mécanique de jeu qui consiste a avoir un certain nombre de carte en main. Le joueur en prend une et passe le paquet à son voisin. Il recevra à son tour le paquet de son autre voisin. Et ainsi de suite jusqu’a ce qu’il n’y est plus de carte à distribuer.

Vous trouverez ci-dessous une liste de 10 jeux qui reprennent cette mécanique mais qui ont des univers bien différents… ou pas !

7 Wonders (2010)

Un incontournable !
C’est un jeu de cartes évolutif d’Antoine Bauza, ayant pour thème le développement de civilisations autour de chacune des sept Merveilles du monde.
Pendant la partie, le négoce des ressources nécessaires au développement est possible entre voisins immédiats. Quand les trois paquets de cartes ont été joués, les joueurs totalisent leurs points dans différents domaines (civil, scientifique, commercial, militaire, état d’avancement). Le joueur ayant le plus de points gagne la partie.
On a le droit à un paquet d’extension : Leaders (2011), Cities (2012), Wonder Pack (2013), Babel (2014), Leaders Anniversary Pack (2017), Cities Anniversary Pack (2017), Armada (2018)

Notre Dame (2010)

Le premier jeu avec du draft et il est signé par le grand Stefan Feld.
Paris, fin du XIVe siècle.
Complotez à l’ombre de la légendaire cathédrale de Notre-Dame afin d’assurer votre suprématie sur la ville.
Utilisez habilement vos cartes, corrompez les bons personnages et prenez garde à la peste pour remporter richesse et prestige.
La version 10ème anniversaire comprend les deux extensions “Nouveaux Personnages” .
Vous trouverez un excellent article sur ce jeu dans l’Encephalovore N°11

La petite Mort (2018)

Jeu de François Bachelart, très drôle, belle découverte. Le but sera d’être le premier à obtenir votre Diplôme de Fauche. Pendant la partie, chaque joueur disposera de personnages qui vont naître, grandir, vieillir et enrichir leur personnalité. Votre objectif consiste à les voir vivre et les accompagner en douceur sur leur lit de mort jusqu’à la fauche libératrice. Quant aux personnages présents dans la zone de jeu de vos adversaires, et contrairement aux personnages de votre zone de jeu, vous devrez les faucher dès que l’occasion se présente et ce, dès leur plus jeune âge.
Extension : Les Grands Méchants
Vous avez rater la critique dans les newsletter de l’Encephalovore N°1 ! Ne ratez pas les autres, inscrivez-vous !

Seasons (2012)

J’adore le jeu de Régis Bonnessée : Incarnez un puissant mage en quête du pouvoir.
La première des 2 phases est un draft à 9 cartes. Ensuite, chaque joueur devra séparer ses 9 cartes en 3 paquets de 3 cartes.
Puis vient la seconde phase de jeu. Au début de chaque tour un joueur va lancer des dés de saisons. Ces dés permettent entre autre récolter des énergies (eau, terre, feu, air) afin de payer le coût d’invocation des cartes.

Citadelles (2000)

Un jeu de cartes avec du bluff, de la diplomatie et de la stratégie. Votre but est de bâtir une cité prestigieuse avant que vos adversaires ne parviennent à construire la leur. Pour développer votre ville et ses nouveaux quartiers, il vous faudra de l’or, mais aussi le soutien des dames, seigneurs et notables locaux, qui ont tous leur rôle à jouer …
Un classique de Maître Faidutti !

Il existe 4 éditions ! La dernière date de 2017.

Meuterer (2002)

Meuterer est, d’après son auteur Marcel André Casasola Merkle, la “suite” logique de Verräter, un premier jeu de carte à personnages qui a inspiré le mécanisme de Citadelles ! Je sais ce que vous vous dites ! Il est d’abord sortie en Allemagne en 2000 !
Ici, les joueurs s’embarquent pour une expédition autour d’îles pour y vendre des marchandises et gagner ainsi le plus de points de victoire.
Les joueurs auront à choisir plusieurs personnages pour servir leurs besoins : le capitaine, qui gagne automatiquement des points de victoire à chaque escale, le quartier maître, qui empoche le salaire versé par le capitaine, le marchand, le débardeur, mais aussi le mutin, qui voudrait devenir capitaine à la place du capitaine !

Inis (2016)

Nous sommes à l’époque des Celtes anciens, quand histoire et mythologie ne font qu’un. Les joueurs sont des chefs conduisant leurs clans au-delà des mers depuis l’Irlande jusqu’à une île récemment découverte. Ils s’y installent, l’explorent, rallient des clans, construisent citadelles et sanctuaires, cultivent la terre, exploitent les mines. Les bardes content les récits des dieux et des héros, le druide les conseille, le maître-artisan immortalise leur grandeur.
Car tous veulent accéder au titre d’Ard-Ri, le Haut -Roi de cette nouvelle île, et ils y parviendront par la terre, le pouvoir et le sacré.
Vraiment original.

Il existe une extension : Seasons of Inis du même auteur Christian Martinez.

Le petit prince (2013)

De Bruno Cathala et Antoine Bauza. Chaque joueur doit construire la plus “belle” planète possible en fonction des personnages qui l’entourent.
Ces personnages octroient des points en fin de partie en fonction des éléments présents sur la planète (Par exemple, l’Allumeur de réverbères donne 1 point par Réverbère, le Chasseur donne 3 points par espèce animale…) Le joueur avec le plus haut score gagne la partie.

Vraiment très chouette.

Planet (2018)

Vous allez déployer vos chaînes montagneuses et vos déserts ; étendez vos forêts, vos océans et vos glaciers. Positionnez judicieusement vos continents pour former les environnements propices à l’apparition de la vie animale et pour tenter de créer la plus peuplée et diversifiée des Planètes !
Durant les 12 tours que dure la partie, positionnez judicieusement vos tuiles continents pour former les environnements propices à l’apparition de la vie animale. Gagnez des points en remplissant votre objectif « milieu naturel », et en peuplant votre planète avec le plus d’animaux possible. Le joueur
ayant le plus de points remportera la partie.
Superbe jeu familiale de Urtis Sulinskas.

Dix-huit Minutes pour un Empire (2016)

De Ryan Laukat. C’est la suite de Huit Minutes pour un Empire. Vous n’avez pas besoin du premier jeu pour y jouer.
Choisissez une capacité spéciale pour démarrer la partie et explorez un monde peuplé de créatures fantastiques. Renouvelez votre plaisir grâce au plateau de jeu modulaire vous offrant ainsi une grande rejouabilité et profitez des nombreuses variantes de jeu. Tout ceci en seulement dix-huit minutes !

Et vous ? quels sont vos jeux préférés ?

 

Esclave pigiste depuis l’éternel, je suis le bras droit cassé de croque monsieur depuis 20 ans ( il sait rien faire seul !). Épicurien ludique, je prône avec le plus grand sérieux la lenteur, la beauté, l’originalité et le plaisir ludique. En tant que kubenbiste averti, j’en vaux deux. Guide spirituel du Grand Meeple, je tente de transformer des lots de dés en vain, de multiplier les cubes et de sauver l’avis de mes collaborateurs en toute modestie bien sûr.