À Propos | L'Encéphalovore

L’encéphalovore est un magazine de jeux de société (pour l’essentiel) en pdf (pour l’instant), à télécharger soi-même (et à imprimer pour que ça soit classe quand même), qui parle des loisirs ludiques, littéraires (à forte mouvance SF/Fantastique) et des trucs sympas à la radio-télé-web qui ne sont pas des émissions à débats stériles et/ou politique.

L’encéphalovore donne un avis qui lui appartient (on a le droit de ne pas être d’accord), souvent des coups de cœur quand même ou d’agréables surprises qui nous ont fait passer un bon moment de détente.

L’encéphalovore essaye, devant la pléthore de produits culturels jetés comme des poulets de batteries sur les étals des grands temples de la consommation (que je fréquente, je ne suis pas non plus un extra-terrestre). Nous essayons de faire un tri sur les jeux de société, les livres où toute œuvre culturelle ce qui pourraient nous plaire. Pour cela, à défaut de tout lire, tout tester, tout voir, nous nous intéressons à ce qui sort du lot par l’intermédiaires des autres médias (web, télé, journaux,…) et voyons par nous même si le désire qu’il procure (aux personnes ayant peu ou prou la même sensibilité littéraire/ludique que nous) est justifié ou non.

L’encéphalovore fait fi des dates et des modes et ne croit que ce qu’il voit. Si c’était bien il y a un an ou dix, pourquoi ne le serait-ce pas aujourd’hui ? Par contre, comment savoir si ça vaut le coup avant que le produit ne sorte dans les magasins outre que par les saintes paroles des apôtres convertis aux produits ? Pas de ça chez nous.

L’encéphalovore essaye, lit, teste, regarde et écoute les divers envois des éditeurs et créateurs de produits culturels. Et parfois ça prend du temps.

Ce qui fait donc qu’à L’encéphalovore on n’est pas pressé. On ne cours pas après un scoop ou un buzz quelconque. On aime même les vieux. Enfin,  …  je parle des vielles œuvres culturelles qui sont parfois remises au goût du jour par les éditeurs. Il y a des œuvres impérissables, et d’autres moisies le jour même de leur mise en vente. Désolé de vous envoyer la triste vérité en pleine figure.

L’encéphalovore aime lancer des brouettes de dés, « dépuncher » un jeu de société, manipuler des cartes et comprendre une mécanique de jeu. Les jeux ainsi reçus sont ensuite proposés à un public chanceux de nous connaître au sein de notre association ludique dont les détails se trouvent .

Enfin, l’encéphalovore aime aussi, pour de vrai, les moins jeunes. La génération juste au dessus de la mienne qui participe encore activement, sans nuire aux auteurs ni sans trop émettre de jugement (pas tous), à la pérennité d’une invention géniale que l’on appelle « Livre ».

Imprimez donc l’encéphalovore sur du papier eco-responsable (ça fera l’affaire), lisez-le et partagez-le.

Une fois imprimé, l’encéphalovore n’a pas besoin de batterie pour fonctionner.

L’encéphalovore se recycle aussi dans la benne à papier. On espère avec votre soutien pouvoir un jour l’imprimer à plus grande échelle comme un journal ET IL NE COÛTE DÉSORMAIS QUE DEUX (2) EUROS.

L’encéphalovore est basé près d’Auray dans le Morbihan (56) en Bretagne. Sans doute (et très objectivement) la plus belle région du monde, en France du moins. :)

 

L’équipe :

Fondateurs : Croque-Monsieur – Thiex
Articles (intervenants ou réguliers) : Indigo, Jude_Maw, Ludo de Ludiworld,
Relecture (du mag seulement) : Sieur Frédéric Ormières de linkkipeli, Kathleen A.
Maquette / Site / Dessin / Montage : Thiex

 

*** À TOUS NOS SOUTIENS, MERCI ! ***

(dont certains proviennent de notre premier média : zombie-parade.net, aujourd’hui disparu)

Asyncro, Asmodée, Atalia, Bragelonne – Milady, Bruno Faidutti, Critic Editions, Dargaud, Edge entertainement, Folio SF – Gallimard, Futuropolis, Iello, Le Livre de poche, Locus Solus, My Zombie Culture, Nathan, Panini Books, Play-Win, Sans-Détour, Super 8, Sweet November, Wilfried et Marie Fort, … et VOUS ?