Discoveries, frais d’expédition en sus

 Discoveries boite de jeu

Discoveries, couverte de dés

Après le succès de Lewis & Clark, on n’imaginait qu’une suite avec «Discoveries : le journal de Lewis & Clark». Et bien loin s’en faut car son éditeur, les Ludonautes, a préféré exploiter un thème (la conquête de l’Ouest américain, et non armoricain) et ainsi perpétuer sous un autre angle notre soif d’aventure.

Pour ce faire, Discoveries : le journal de Lewis & Clark (que l’on va abréger par « Discoveries » tout court), a reçu toute l’attention de Monsieur Vincent Dutrait. Lui-même déjà auteur des illustrations de son aîné ludique (Lewis & Clark) ce qui donc prolonge un peu plus notre expérience passée. Que dire concernant les dessins de Vincent Dutrait ? Ils sont justes fabuleux, colorés et reconnaissables entre Émile et Image. Les illustrations des grands espaces de la boîte et du plateau sont une invitation à jouer. Chose que nous n’avons pas tardé à faire.

Discoveries est un jeu de plateau où la mécanique repose surtout sur le jet de dés. Mais non « Lent-et-velu-ours-gras » (nom d’indien), rassure-toi, ce n’est pas du simple jet de dés pour avancer un pion sur un plateau. C’est légèrement plus subtil que cela. Si Coyote le veut, moi, « Lotus Noir corné » vais essayer de t’expliquer. Un peu d’histoire :

L’Expédition Lewis et Clark fut le premier groupe d’hommes à traverser le continent Nord-Américain, aller et retour, entre 1803 et 1806. Au cours des trois années que dura cette aventure, les chefs d’expédition Meriwether Lewis et William Clark, ainsi que les sergents Gass et Ordway, noircirent des centaines de pages, racontant les périples du voyage, décrivant les découvertes botaniques et zoologiques, cartographiant des régions jusqu’alors inconnues des « Américains » (pas les vrais quoi).

Les dés indiens en réserve

Dans Discoveries, chaque joueur va incarner un chef d’expédition (Lewis, Clark, Gass ou Ordway) et sa petite troupe d’explorateurs. Les chefs n’ont pas de pouvoirs spéciaux différents les uns des autres. Ils n’ont pas de pouvoir du tout, comme ça il n’y aura pas de jaloux. La petite troupe en question sera représentée par les 6 dés de sa couleur (jaune, rouge, bleu ou blanc) et un plateau personnel où vous déposerez les dés que vous souhaitez conserver dans les espaces prévus.

Discoveries est donc un jeu de dés et le but de cette aventure est basée sur l’accomplissement d’objectifs disposés au centre de la table (donc accessibles à tous). Les objectifs sont soit des routes composées de symboles « montagne » et/ou « rivière » qu’il vous faudra franchir pour marquer les nombres de points indiqués dessus, soit la possibilité de s’attirer les faveurs de tribus « indiennes » plus ou moins hostiles.

 La suite de l’article sur Discoveries : le journal de Lewis & Clark est à lire en intégralité dans le numéro 7 de l’encéphalovore (à télécharger ici).

 
Rédigé par
Du rab de Draft Punk
Lost Explorers n’est plus perdu
Le dernier né de Ludonaute arrive ce mois d’avril. Les explorateurs ont...
Lire la suite