L’Expédition Perdue

L’expédition Perdue est un bon jeu de réflexion tendu du début à la fin.

Dans l’Expédition Perdue, vous menez une équipe de trois explorateurs sur les pas de Percy Fawcett en route vers El Dorado. Pour gagner la partie, passez tous les pièges et découvrez la cité perdue avec l’un de ces trois explorateurs vivants !

Vous pouvez jouer en solo, en coopératif ou en compétitif. Mais la mécanique de jeu reste la même dans les trois cas. Les joueurs doivent parcourir de 7 à 9 cartes Chemin (selon la difficulté voulue) pour atteindre la cité perdue. Les 3 membres de l’expédition ont des points de vie et une compétence unique qu’ils pourront utiliser en cours de partie ainsi que des munitions et de la nourriture communes à toute l’expédition. Les joueurs posent des cartes Aventure représentant leur progression de la demi-journée. Le matin, les cartes sont résolues en ordre croissant et l’après-midi, elles seront résolues dans l’ordre où elles sont posées.

Les cartes Aventure vous permettront d’avancer sur les cartes Chemin, de récupérer des objets ou des compétences. Des pièges ou obstacles vous ralentiront en vous faisant perdre des objets ou des compétences. Vous pourrez également sauter ou inverser des cartes Chemin.

Arriverez-vous à trouver la cité perdue ou disparaîtrez-vous dans la jungle à tout jamais ?

Mais où tout ça va nous malmener ?

D’abord publié en 2017 par Osprey Games, c’est Nut’s qui prendra le relais en France.
Si L’Expédition Perdue composé uniquement de cartes peut se jouer de 1 à 5 joueurs, c’est bien en mode solo qu’il est le meilleur, même si a 2 il gagne le doux nom de jeu de société !
Toute la subtilité du jeu est dans l’ordre des cartes. Ici pas de hasard. C’est vous qui choisissez l’ordre dans lequel vous allez les subir car oui, vous allez subir. Ensuite, il faudra bien anticiper les différentes épreuves que vous allez rencontrer.
La petite boîte de jeu ne paie pas de mine, mais les illustrations façon bande dessiné de Garen Ewing sont très réussies. La boite est assez originale avec son ouverture sur le côté. On va réfléchir, tenter de trouver la meilleure combinaison à réaliser.


Les règles sont plutôt bien écrites et facilement compréhensibles. Il y a même une petite aide de jeu bien pratique, que demander de plus ?
La taille des cartes est un vrai atout. Épaisses, elles participent clairement au plaisir du jeu.
Le jeu est fluide et pour l’explication des symboles, l’éditeur a prévu une aide de jeu, très pratique pour débuter.
Il faudra régulièrement choisir entre la peste et le choléra. Des choix cornéliens entre faire avancer le jeu et faire survivre vos personnages.

Mashup Indiana Jones – Tintin – Blake et Mortimer – les cités d’or 

Impossible de penser revivre la même expédition. Le nombre de cartes et l’aléatoire de la pioche vous promettent des expéditions renouvelées à chaque partie.
La mécanique est simple mais à chaque carte, il y a de vrais choix à effectuer pour anticiper et optimiser sa main. Il faudra savoir sacrifier des vies pour progresser dans la partie. 
L’expédition Perdue est donc un bon jeu de réflexion tendu du début à la fin.

Une extension est déjà sortie : L’Expédition Perdue – Extension Fontaine de Jouvence.
Cette extension introduit 4 modules au jeu de base : de nouvelles cartes, de nouveaux personnages (dont un chien !) et de nouveaux dangers, liés à la thématique de l’extension.

– Durée courte
– Rejouabilité
– Simplicité des règles

– Manque de Fun
– La disposition brouillonne des cartes après leur résolution.

L’Expédition Perdue

Auteurs
Peer Sylvester
Illustrateur Garen Ewing
Editeur
Nuts Publishing
Nombre de joueurs 1 à 5
Durée 45minutes
Age
14 ans
Prix 20 €


 
Rédigé par
Autres articles de Jude_Maw

PLANET

Un monde va prendre vie au creux de vos mains ! Voilà...
Read More