Pas funky Funko !

Funko, célèbre pour ses figurines Pop, a pris une décision inattendue en vendant tous ses actifs ludiques, y compris Prospero Hall, à Goliath Games, un éditeur néerlandais. Cette décision a été motivée par des résultats financiers décevants, malgré le succès de sa division de jeux. La tendance économique difficile dans l’industrie ludique, marquée par l’inflation et les pénuries de matières premières, a également contribué à cette décision.
Goliath voit cette acquisition comme une opportunité d’élargir son offre en utilisant des licences populaires de Funko, telles que Harry Potter et Jurassic Park. Funko, de son côté, encaisse le jackpot tout en conservant un pourcentage sur les ventes futures de jeux estampillés Funko Games.
Certains auteurs de Prospero Hall (Les Dents de la Mer, Disney Villainous entre autres), rachetés par Funko en 2019, ont été licenciés.
Les fans s’interrogent sur le devenir du catalogue de jeux Funko, avec des incertitudes concernant les sorties prévues et la capacité de Goliath à remplacer un acteur majeur comme Funko dans le monde du divertissement.

Comment Goliath gérera ces licences ? Arrivera-t-il à préserver leur identité tout en les faisant fructifier. Je vous le demande !

 
Rédigé par
Du rab de Jude_Maw
Azul
de Michael Kiesling chez Plan B GamesPour 2 à 4 artisans de...
Lire la suite