Dominium Mundi – La Croisade des étoiles

Dominium-Mundi-couver

1000 ans après le concile de Clermont et l’appel à la croisade lancé par Urbain II, l’Histoire bégaie de nouveau. Sauf que cette nouvelle croisade, au sombre dessein, se fera à travers les étoiles, sur une planète où l’authentique tombeau du Christ aurait été découvert. Une aventure où il n’est pas question que de Dieu et de son fiston…

La terre a subi une terrible guerre irradiant une grande partie de sa surface et éliminant beaucoup d’espèces vivantes de sa surface. De ces cendres irradiées s’est levé L’Empire Chrétien Moderne (EMC). Nouvelle superpuissance terrienne qui a restitué le Dominium Mundi et son régime féodal. L’EMC et le Dominium Mundi imposent une dévotion à la foi qui nous renvoie vers les siècles les plus sombres du Moyen-Age où la priorité y était la conquête de nouveaux horizons en y distillant, si possible, le poison de la religion.

Les fous de dieux — comme les appelait, pour la première croisade, l’historien Jacques Heers (1924 – 2013) — sont de nouveau de sorti et comme à chaque fois, ça fout le bordel et ça fait (le) mal.

Fin du 22ème siècle, les hautes technologies humaines, sous l’autorité et contrôle du Dominium Mundi, permettent les voyages interstellaires. Et c’est lors d’un de ceux-ci qu’est découvert une forme de vie extra-terrestre sur une planète du système d’Alpha du Centaure, la plus proche de la Terre. Plus incroyable et plus important encore que la découverte d’une planète potentiellement habitable en dehors de notre galaxie, c’est la découverte de ce qui semble être le véritable tombeau du Christ qui excite encore plus le pouvoir religieux en place sur Terre. L’expédition qui a mis au jour ce lieu sacré a tenté de s’en emparer mais les indigènes de la planète (les atamides) les auraient tous massacrés (sources officielles du Vatican) et donc jamais ces explorateurs ne sont revenus. Cependant, les membres du premier vaisseau colonisateur ont réussi à transmettre assez d’éléments pour que le chef suprême et tout puissant de l’Église de Rome, Urbain IX, appelle alors à une croisade pour « s’approprier » ce tombeau.

La suite de l’article sur Dominium Mundi est à lire en intégralité dans le numéro 5 de l’encéphalovore (à télécharger ici).

 
Rédigé par
Du rab de Draft Punk
The big book of madness – le Ludocromicon
Alors si Iello croit qu’un ou plusieurs livres peut contenir toutes les...
Lire la suite