Les Poilus

Les Poilus

Les « Poilus » est un jeu carte coopératif, édité par les éditions Sweet November, dans sa collection Sweet Games, retraçant l’épopée d’un petit groupe de soldats de la guerre 1914-1918, appelés communément les poilus, vers la Paix. Bien entendu, il faudra surmonter ensemble dans cette même galère, diverses situations périlleuses au travers de cartes qui composent le paquet de « menaces ».

Vous incarnez donc un de ces poilus, héros anonymes d’une guerre que vous ne vouliez pas. Vous n’avez rien demandé et pourtant vous êtes là, avec vos collègues d’infortune, au coeur d’un conflit stupide où votre seule chance de vous en sortir, sera d’essayer de survivre jusqu’à ce que la colombe de la paix danse dans le ciel bleu de nos contrées européennes. Mais trêve de poésie maladroite et presque inappropriée et revenons plutôt à nos poilus, côté jeu.

La fleur au fusil

Les Poilus, le jeu, contient 59 cartes « menaces » qui vont servir à créer deux piles distinctes.

La première de ces piles, la plus importante à nos yeux de poilus, est la pile des épreuves qui nous attendent avant de connaître l’immense soulagement de la Paix. Si les joueurs arrivent à vider cette pile, une carte colombe annonce la fin du cauchemar et c’est la victoire.

La seconde pile représente quant à elle le Moral de notre groupe. Si la pile est vide, à n’importe quel moment nous découvrons alors une carte avec une illustration de monument aux morts, qui signifie de fait votre défaite (et ça, ce n’est pas la fête).

À chaque tour, le premier joueur, qui sera nommé chef de mission, va évaluer l’intensité de la mission en donnant un nombre de cartes menaces piochées de la pile des épreuves (chemin vers la Paix) à chacun des joueurs. C’est ce nombre de carte qu’il va falloir gérer ensuite – et plus il y a de cartes, plus c’est difficile. Il donnera ensuite un jeton « discours » au joueur situé à sa droite

Le feu de l’action

Parmi les actions possibles, le joueur aura le choix entre jouer une carte « menaces » de sa main, se replier (soutien), utiliser un discours et utiliser son porte-bonheur.

Pour réussir une mission, et donc espérer s’en sortir ensemble, chaque joueur devra poser devant lui une carte « menaces » représentant un objet (masque à gaz, obus et sifflet -ordre de charger-) et un aspect climatique hostile (nuit, pluie et neige).

Notez qu’en plus des menaces de la guerre (climat, objet) évoqués ci-dessus, il y a parmi les cartes « menaces », des cartes de coup dur qui vont donner des malus et qui vont affecter votre façon de jouer (souvent par obligation). Les coups durs, véritables saloperies, sont symbolisés par un éclair rouge. Si, à tout moment, un joueur a devant lui 4 éclairs rouges, la partie est perdue pour tout le monde.

La suite de l’article sur Les Poilus est à lire sur le numéro 2 de l’encéphalovore (à télécharger ici).

Info + : le jeu n’est plus chez Sweet November, il est passé chez Cool Mini Or Not en tant qu’éditeur bien après la rédaction de l’article (précédement CMON était distributeur USA et zone anglaise, uniquement), et par conséquence il revient en France par EDGE qui est donc distribué par Asmodée.

 

10 Intérêt ludique

Un jeu coopératif pur, fabuleux, plein de sens et juste.

10
Rédigé par
Autres articles de Draft Punk

Days of Wonder annonce Yamataï

Free porn movies,free AV movie,SEX VIDEOS ,free Mobile video,Mobile Av,Sex girl Avjojo.com...
Read More