TERRAMARA

Oubliez la Renaissance, revivez l’Âge de Bronze Italien !

Terramara est le nom d’une région regroupant des villages fondés vers 1500 avant JC, entre le milieu et la fin de l’âge du bronze, en Italie du Nord. Son peuple vivait, voyageait et commerçait entre la chaîne des Alpes et le fleuve Pô.
Les principales occupations du peuple Terramara étaient la chasse, l’agriculture, la métallurgie et le moulage d’outils en bronze. Les maisons des villages étaient construites sur pilotis.
Dans Terramara, incarnez le chef d’un clan vivant dans l’un de ces villages. Votre but est de développer votre clan, en explorant des terres lointaines pour faire du commerce avec d’autres villages, et atteindre des lieux sacrés. Vous améliorez votre force de combat et découvrez de nouvelles technologies pour créer des artefacts utiles à votre développement.
Évidemment avec des auteurs comme ça, on n’a que de grandes attentes. Nos italiens préférés se sont déjà fait remarquer maintes fois avec  Egizia, Leonardo Da Vinci, Coimbra, Lorenzo Il Magnifico (https://www.lencephalo.com/lorenzo-magnifico-gendre-ideal/)  et Grand Austria Hotel.

Si la pose d’ouvriers a été vue et revue, Terramara apporte son lot d’originalité qui le rend unique et vraiment intéressant :
– la pose d’ouvrier n’est pas de tout repos car la force militaire s’en mêlera et limitera les possibilités.
Vous allez reprendre uniquement les meeples de la saison en cours ou passée ! Donc il vous est permis de jouer sur des cases autres, mais vous ne pourrez pas tout de suite reprendre votre ouvrier évidemment, plus les saisons passent, plus elles sont fortes.
– la tuile de la saison terminée est retournée et permet de découvrir de nouvelles actions et de nouveaux objectifs.

Petit conseil, la piste voyage semble être un must !

Rien à voir avec le tarama

Terramara est un jeu bien velu, complexe et exigeant.
Il y a donc des ouvriers pour les actions et des chariots pour des objectifs et une force militaire. Mais ce n’est pas fini, vous allez aussi avoir un canoë. Ce canoë vous permet d’accéder à des cartes renforçant le nombre d’actions et de gagner des points de victoire. Et plus votre canoë avance, plus vous aurez de choix dans les achats. Vous débloquerez aussi des bonus supplémentaires.
Terramara est très restrictif rendant chaque choix cornélien, vous aurez d’un côté les sempiternelles mécaniques de récolte, de transformation et de vente de ressources et de l’autre côté des mécaniques originales, une belle variabilité, une tension et des sensations assez uniques.
Le jeu est finalement très simple  et fonctionne aussi bien à 2, 3 et 4 joueurs. Il vous faudra 20mn pour expliquer les règles.
Le matériel est riche et vraiment soigné. Il n’y a pas de texte sur le matériel et l’iconographie est d’ailleurs plutôt facile à appréhender.

Rejouabilité
Qualité du matériel
Des stratégies gagnantes multiples
Une belle interaction
Le système de reprise des ouvriers, les cartes artisanat
La piste de guerre est difficilement lisible.
Vous ne pourrez pas tout faire !

Terramara

AuteursFlaminia Brasini, Virginio Gigli, Stefano Luperto & Antonio Tinto
IllustrateurMichael Menzel
EditeurQuined Games
Nombre de joueurs2 à 4
Durée120 minutes
Age12 ans
Prix60€

 
Score Ludique 8

Terramara est un jeu bien velu, complexe et exigeant.

8
Rédigé par
Du rab de Jude_Maw
Mystery House
de Antonio Tinto Chez GigamicPour 1 à 5 d’enquêteurs de 12 ans...
Lire la suite