Un Odieux Interview

https://pbs.twimg.com/profile_images/1290489950/LogoOCIpad.png

Tout a commencé en lisant l’excellent article du 11 octobre 2018 intitulé « Enjeux de société » (https://unodieuxconnard.com/2018/10/11/enjeux-de-societe). Je conseille fortement à tout le monde de le lire. Cela m’a donné envi d’en savoir plus sur cet odieux connard.
Je vous propose de le découvrir :

34 ans, Yvelinois , Ancien prof d’histoire
Cerveau du blog Odieux Connard (https://unodieuxconnard.com)
Plume de plusieurs livres : Qu’il est bon d’être mauvais (2015), Briller en soirée (2016), La Vie c’est bien, le cynisme c’est mieux (2016) et avant ça Fluide Glacial sous le pseudonyme de « D’Ossay » en (2011).
En 2014 mise en ligne du site A la vie à la guerre. (J’en ai fini des phrase sans verbes.)
Corrigez- moi si j’ai faux.

34 ans et Aubois. Les Yvelines, j’en ignore tout.
J’ai aussi écrit du jeunesse (Orage, Petit seigneur des ténèbres et Au Service de Sa Majesté la Mort, sortis en 2018, mais on est loin de l’Odieux Connard)

On peut se tutoyer? Ou vous préférez qu’on garde une certaine distance à votre égard ?

Sous ce pseudo, on se vouvoie, c’est plus pédant.

Tout d’abord, comment allez-vous ?

Fort bien.

Vous ne regrettez pas de ne pas avoir de page Wikipedia ?

Un regret temporaire, je suppose. Un jour ou l’autre, cela risque d’arriver.

Les personnages trépassent souvent dans A la vie à la Guerre, vous êtes le Georges RR Martin français ?

En moins gros. Mais oui, tuer des personnages, c’est important. Ça fait la différence entre une histoire sans guère d’enjeux (on sait que le héros va s’en sortir) et les autres.

L’anecdote n’est elle pas le furoncle de l’Histoire ?

Non, puisque la Grande Histoire n’est que la somme des petites. Vous définissez-vous comme une somme de furoncles ?
Pour être franc, oui. Comme beaucoup d’autres, on pourrait en faire un livre : La guerre des boutons !

Fan de Tardi et Desproges ? d’autres ?

Tardi ? Vous faites erreur : il représente bien l’horreur de la guerre, mais admet lui-même donner une vision orientée politiquement. Ses personnages sonnent assez faux.

Desproges, oui, par contre.

Alors pourquoi avoir des dessins de Tardi sur le site  A la vie à la Guerre ?

les dessins ne sont pas de Tardi (ou alors j’en ai mis à titre d’illustration de manière exceptionnelle). Et accessoirement : il dessine bien la guerre. Il y applique simplement un peu trop sa vision politique du monde. Mais c’est un choix !

Vivez vous de ces passions ou avez vous d’autres activité cachées légales ?

Je vis de ma plume, même si j’interviens parfois en faculté ici ou là, mais c’est désormais très épisodique. Mon travail, c’est d’écrire.

Un gars qui cite Troyes ne peut pas être totalement mauvais. Sauf si la seule raison est d’être né à Troyes, ça serait moche de votre part.

Je suis troyen. Et j’y habite. Je cumule.

Du coup, êtes vous un joueur régulier ?

Pas assez à mon goût ! Mon agenda est traître.

Fusillez le !

Rôliste passif ? Vous faites toujours du ShadowRun ?

Je joue aux jeux de rôles quand je le peux (car sinon, je le veux). Shadowrun, je suis en train de bénir l’arrivée des règles simplifiées. Ce jeu a un très bon univers et des milliers de choses à explorer, mais c’est une purge d’un point de vue règles. On n’est même pas dans la simulation, on est dans l’absurde. Trop de jets de dés, ça brise un rythme et une ambiance. Et par ailleurs, plus il y a de jets à faire, plus une action a de chances d’échouer. Ce qui rend le jeu assez pataud. Donc, oui : les règles simplifiées, c’est bien. Personne n’a envie de faire un jet de dés pour nager avec quinze modificateurs et un autre juste après pour garder la tête hors de l’eau (ce qui est un jet différent).

Vos jeux de plateau préférés/détestés.

Je les déteste tous. J’ai appris à les détester. Apprendre les règles à chaque partie, attendre son tour pour jouer, devoir se coltiner l’habituel larron qui met trois plombes à jouer, celui qui exploite chaque trou dans les règles & co… j’ai définitivement arrêté. Je laisse les autres y jouer sans moi : c’est plus agréable pour eux, je pense. Maintenant, quand je veux un jeu bien velu, je le prends sur PC. Plus de règles à apprendre et plus de risque d’en oublier : la machine s’en charge. Et on peut même jouer en temps réel. N’est-ce pas fabuleux ?

Oui mais seul !

La même pour les jeux De Rôle ?

Les classiques D&D et Cthulhu, Shadowrun comme dit plus haut malgré ses règles trop denses. Sinon, dernièrement, j’ai redécouvert le jeu de rôles Star Wars et ses nouvelles éditions, ou encore 7th Sea, qui est l’opposé de Shadowrun : un système si simple que tout est dans la narration.

Le 7th Sea qui vient d’être édité ?
J’ai eu aussi un long passif Shadowrun, mais je reste incontestablement fan de Cyberpunk

Pour la Bd, un coup de gueule ? J’ai l’impression que c’est plutôt morne, mais ça, c’est le vieux con qui parle.

Pour la bande-dessinée ? Je n’ai pas grand chose à en dire. Si ce n’est que les auteurs parlent bien mieux que moi de la crise que le secteur traverse.

Ce qui vous plaît en ce moment ou que vous détestez.

Mes contemporains : je les déteste en permanence.

Comme tout le monde, c’est pas vraiment original !

Des projets bientôt, BD, livre ? Film de super Héros ?

Mes projets sont secrets pour l’instant. C’est contractuel.

Et sous la torture ?

un quiz … ça vous tente ?

Non.

Très bien !

Votre plus grande fierté ?

Savoir lire et écrire en 2018. Ce n’est pas si commun.

J’avoue que j’ai encore un peu de mal à écrire…

Système sexagésimal ou décimal ?

Aucun intérêt sans le système qui va avec.

Roman historique ou Nouvelle ?

Roman historique.

Ketchup ou mayo ?

Brandy.

Un livre que tu aurais aimé écrire ?

La Bible. Ça s’est bien vendu.

Un homme vivant qui vous énerve vraiment ?

Steevy du loft est-il encore vivant ?

Un genre de musique ?

Si je dis militaire, il se passe quoi ?

Je pense à une citation de Georges Clemenceau.

Une seule chanson ?

Le silence.

Le son du silence de Simon and Garfunkel, très bon choix !

Un seul film ?

L’intégrale de Nicolas Cage, mise bout à bout.

Birdy, Sailor & Lula, Leaving Las Vegas, A tombeau ouvert, Lord of war ?

Un proverbe ?

Plaisir d’offrir, joie de recevoir (ex : quand je frappe Diego)

Pardon, mais qui est Diego ?

Andouillette ou Tartiflette ?

Ces questions sont fascinantes.

J’y ai mis tout ce que j’avais .

Un Hôtel ?

Là, vous n’aviez clairement plus d’idées.

Ça faisait déjà un bout de temps ! Je suis étonné que vous ayez tenu aussi longtemps !

Sinon, y a-t-il une question que je ne vous ai pas posé que vous auriez aimé que je vous pose ?
Non.

Je vous remercie.

 

Esclave pigiste depuis l’éternel, je suis le bras droit cassé de croque monsieur depuis 20 ans ( il sait rien faire seul !). Épicurien ludique, je prône avec le plus grand sérieux la lenteur, la beauté, l’originalité et le plaisir ludique. En tant que kubenbiste averti, j’en vaux deux. Guide spirituel du Grand Meeple, je tente de transformer des lots de dés en vain, de multiplier les cubes et de sauver l’avis de mes collaborateurs en toute modestie bien sûr.