Ghost Adventure, ça tourne bien

Parmi tous les jeux nominés de l’As d’Or 2021, Ghost Adventure faisait partie des rares auquels je n’avais pas joué parmi les jeux “abordables”, sous entendu à moins de 70€ la boite. Ses chances de gagner furent minces devant Micro Macro City et Top Ten mais le jeu de Wlad n’en démérite pas pour autant.
La boite entre mes mains, j’ai pu découvrir le jeu mais plutôt que de tourner autour du pot, voici mon retour après quelques scénarios à 3 joueurs.

Le matériel

La boite est belle et le contenu aussi. A l’intérieur, un livret de règles, un livret de scénarios, une BD d’aventures (mode campagne?), quelques jetons cartons et 8 planches recto/verso en relief et agréablement colorés et décorés. Une boite contient 2 toupies dont une fonctionnant avec un lanceur. Choix à faire selon vos préférences.
Cela a du couté cher et le jeu n’est en effet pas à un prix si accessible dans son style, mais largement correct pour son contenu et sa qualité. D’ailleurs, des pointes de toupies de rechange sont fournies. Et ça tombe bien.

En effet, une toupie qui tombe sur la table ou à terre, ça ne lui fait pas du bien, surtout sur la pointe. Et oui, elle risque de tomber souvent mais avant de voir des signes de faiblesses, il y a pas mal de chute à faire ou alors, ne pas avoir de chance. Autant écouter le conseil présent dans la règle : jouer au dessus d’un tapis.
Avant même de pouvoir commencer à jouer, il faut s’entrainer. La toupie classique, pas de souci mais avec le lanceur, c’est une autre paire de manche. Le socle est censé tenir selon la règle mais je n’ai finalement réussi à l’utiliser que 2 ou 3 fois. Certains comme Jude Maw diront que je ne suis pas doué et ils ont sans doute raison…

En tout cas, bravo à Buzzy Games de fournir des pièces de rechange, ça doit servir :)

Comment ça tourne ?

Il s’agit d’un jeu de parcours coopératif. Une fois la toupie sur un point de départ, le joueur va, légèrement incliner le plateau pour faire déplacer la toupie et suivre le chemin souhaité (espéré). Le scénario indique un point à atteindre, puis un second, un troisième etc mais ces checkpoints peuvent se trouver sur des plateaux différents. Il faut donc transmettre la toupie par le point de sortie vers le point de départ du plateau voisin et ainsi de suite, ça tourne, comme dans la vidéo ci-dessous :

Si la toupie s’arrête, vous pouvez utiliser un jeton potion restant pour la relancer.

L’objectif est d’atteindre les “checkpoints” de tous les plateaux (au départ, 4 ou 5).

Ça se complique

Déplacer la toupie sur les premiers scénarios n’est pas bien difficile. Il y a des trous à éviter, il faut essayer de ne pas toucher les bords (ça ralenti la toupie)… C’est tout à fait faisable. La difficulté est d’arriver à tenir dans la longueur avant que la toupie ne s’arrête.

Au bout de certains scénarios, vous devez en plus monter de niveau, littéralement. Une petite impulsion pour faire décoller légèrement votre toupie et la voir se poser délicatement pile à l’endroit prévu (ou pas du tout, comme c’est souvent le cas). Attention, ces sauts ne sont autorisés qu’à certains endroits du plateau.

Il peut y avoir 3 niveaux de reliefs sur un même plateau. Les chemins sont de plus en plus étroits, il y a toujours des trous etc.

Un exemple : pour atteindre la potion à droite, il faut donc arriver à poser la toupie sur le premier étage et suivre le chemin de fer).

Ça se complique… encore plus

Dans certains niveaux plus difficiles, l’objectif à atteindre se trouve au verso du plateau où se trouvent la toupie ! Il faut donc faire décoller celle-ci suffisamment haut pour retourner votre plateau et y faire atterrir l’objet capricieux.

Alors, c’est bien ?

Le jeu est vraiment très riche en action et les règles demandent quelques parties mais tout se passe bien. Ce n’est pas un jeu d’ambiance comme on les connait mais c’est, en plus de sa partie technique, ce qui ferra le sel du gens : les encouragements (ou l’inverse) de vos coéquipiers. Les parties sont courtes et l’on rejoue plusieurs fois.

Je félicite vraiment l’auteur pour cette nouvelle mécanique de jeu à partir d’une toupie. Devoir changer d’étage, passer la toupie au voisin, c’est vraiment plus dynamique qu’un simple parcours.

Un jeu original
Des plateaux en relief magnifiques
Des pièces de rechange
Un lanceur de toupie difficile à prendre en main (mais on peut s’en passer)
Un jeu difficile avec les plus jeunes
Sans doute rapidement lassant après plusieurs parties

Auteur :Wlad
Éditeur : Buzzy Games
Nombre de joueurs :de 1 à 4 joueurs
Âge :à partir de 8 ans
Durée d’une partie :Environ 10mn par scénario mais on fait forcement plusieurs pour prendre l’habitude
Prix :30 euros
 
Score ludique 7

Face à Top Ten et Micro Macro City, Ghost Adventure avait vraiment peu de chance de rafler la mise. Mais il n'est pas à délaisser pour autant, loin de là, si vous aimez ce genre de jeux avec des objets à manipuler. La réalisation ne souffre d'aucun défaut.

7
Rédigé par
Du rab de Ago
Mississippi Queen
Mississipi Queen est sorti en 1997 et a eu le Spiel des...
Lire la suite