Gorinto

La maîtrise des 5 éléments dans un jeu élégant !

Les éléments fondamentaux rassemblent de l’énergie dans des combinaisons uniques, vous mettant au défi de trouver le chemin idéal vers l’équilibre et l’harmonie. La terre creuse profondément, l’eau coule à grande échelle, le feu monte haut, le vent souffle librement et le vide se glisse entre les autres. Pouvez-vous acquérir la maîtrise dont vous avez besoin pour découvrir la vraie sagesse élémentaire ?

Un Gorinto est une sorte de pagode japonaise qui représente les cinq éléments : terre (cube), eau (sphère), feu (pyramide), air (croissant) et vide (lotus). Il abritait souvent la relique d’un Bouddha ou d’un saint, qui représente le royaume de la maîtrise parfaite.

Dans Gorinto , les joueurs sélectionnent à tour de rôle les tuiles d’élément du Chemin (périmètre) et les déplacent sur la Montagne (plateau de jeu). Chaque élément se rassemble dans un modèle unique.
Les points sont marqués à la fin de chaque manche en fonction des objectifs sélectionnés au début de la partie et des éléments que chaque joueur a réussi à acquérir.
Le joueur avec le plus de points à la fin de la partie remporte la victoire.
Gorinto est un beau jeu à la fois accessible grâce à une règle simple et profonde dans sa stratégie.

Dans Gorinto, les joueurs vont s’affronter dans la découverte de l’harmonie parfaite en maîtrisant les 5 éléments essentiels que sont la Terre, l’Eau, le Feu, l’Air et le Vide.
Ils rassembleront ces éléments pris dans la montagne (le plateau de jeu) en déplaçant des éléments du chemin (le bord du plateau)
Une fois les tuiles éléments placés sur la montagne, chaque joueur prend un plateau individuel sur lequel il disposera les éléments qu’il aura maîtrisé (ramassé) au cours des manches de jeu.
Des objectifs sont tirés au hasard et seront placés à la vue de tous les participants. Il en existe plusieurs disponibles permettant ainsi de faire varier les stratégies de chaque partie.

Au début de chaque manche, des tuiles éléments sont placées sur le chemin autour de la montagne.

Chaque joueur, dans l’ordre du tour, choisit alors un des éléments encore disponibles du chemin pour le déplacer sur l’une des cases de la montagne, en face de l’endroit où la tuile a été choisi (colonne ou rangée).

Le joueur applique alors son effet selon l’élément qu’il a choisi.

La Terre permet de prendre des tuiles placées sous celle-ci.
L’Air permet de prendre parmi les 4 tuiles orthogonales celle-ci (une en haut de chaque pile).
Le Feu permet de prendre parmi les 4 tuiles situées dans la même colonne qu’elle.
L’Eau permet de prendre parmi les 4 tuiles situées dans la même rangée qu’elle.
Le vide permet de prendre parmi les 4 tuiles en diagonale par rapport à celle-ci.

Le nombre de tuiles devant être prises dépend de votre niveau de connaissance. Par exemple, si vous n’avez aucune tuile de feu et que vous venez d’en déplacer une depuis le chemin, vous ne pourrez qu’en prendre une seule parmi les 4 possibles. Si vous avez déjà 2 tuiles de feu sur votre plateau individuel et que vous venez de déplacer une tuile feu depuis le chemin, vous devez alors en prendre 3 parmi les 4 situées dans la même colonne.
Votre niveau de connaissance est de 1 plus toutes les tuiles déjà récoltées du même élément, avec un maximum de 4 (sauf pour la Terre où c’est sans limite).
Ces tuiles sont alors collectionnées sur votre plateau personnel.
La stratégie va tenir dans le choix des tuiles à collectionner pour obtenir un maximum de points grâce aux objectifs imposés, tout en respectant leurs conditions !
En effet, vous êtes obligés de prendre les tuiles au moment de jouer. Il faut donc bien faire attention à ne pas rendre caduque toute une pile par erreur.
Par exemple : Un objectif vous permet de décompter les piles qui ont un nombre pair de tuiles. Si ce nombre devient impair, sa valeur chute à néant !
De plus, il ne faut pas offrir une trop belle opportunité aux adversaires en dévoilant de nouvelles tuiles sous celles que vous venez de collectionner.
Peu à peu le chemin va se vider rapidement pour aboutir au déclenchement de la fin d’une des 4 manches.
Les maîtres comptent alors leurs points de sagesse obtenus en fonction des deux objectifs intermédiaires placés sur le plateau de score. Ce sont les objectifs en texte. On replace ensuite de nouvelles sur le chemin pour la manche suivante.
A l’issue des 4 manches et du dernier décompte intermédiaire, les maîtres ajoutent alors le total de tuiles demandés sur les objectifs de fin de partie (à gauche).
Le joueur ayant obtenu le meilleur score devient alors le grand maître des éléments de GORINTO

GORINTO possède également plusieurs variantes comme deux modes pour 2 joueurs, un mode avec des objectifs intermédiaires qui changent à chaque manche. Des variantes pour préparer la montagne, un système de tour de jeu encore plus poussé et enfin un mode de jeu par équipe (pour 4 joueurs).

Si tu es sage et que tu as le bon geste, tu auras la sagesse
– jude_maw

Gorinto est un jeu familial abstrait, tactique, de déplacement et de collection tout en relief avec des règles simples, claires et vite assimilées.
L’interaction entre les joueurs est très présente, l’adaptabilité est de rigueur.

Si le thème n’est qu’une excuse, le jeu est épuré et très esthétique. Les tuiles plastiques dénotent un peu avec l’ambiance élégante. C’est dommage.

Le nombre de joueurs change la vivacité du jeu. On a plus de maîtrise sur les parties à deux joueurs.
Si à 2 et 3 joueurs chacun joue trois tours par manche, à 4 on ne joue que deux fois par manche. Il faut optimiser son moteur de jeu encore plus rapidement pour scorer. C’est du coup bien peu pour élaborer une stratégie efficace, on subit plus le jeu et les choix des autres joueurs.
Les parties sont très courtes, elles ne laissent aucune place à l’erreur.

Gorinto est très plaisant à jouer, si vous aimez les jeux de stratégie dans lesquels il ne faut pas réfléchir trop longtemps avant de faire une action, Gorinto devrait vous plaire.

Un mode solo où vous jouerez contre Kitsune.
Il est également proposé un ajustement des règles pour des parties à 2 joueuses/joueurs.
2 extensions arrivent :

L’extension du dragon qui intégrera donc un dragon !
Une autre vous permettra de jouer à 5.

– Matériel de qualité
– Règles accessibles
– Bonne re-jouabilité
– Mise en place un peu longue.
– Pas suffisamment d’objectifs et pas tous intéressants



GORINTO

AuteurRichard Yaner
IllustrateurJosh Cappel
EditeurSuper Meeple
DistributeurAbyss
Nombre de joueurs1 à 4
Durée30 minutes
Age10 ans
Prix35 €
 
Score Ludique 8

Gorinto est très plaisant à jouer, si vous aimez les jeux de stratégie dans lesquels il ne faut pas réfléchir trop longtemps avant de faire une action, Gorinto devrait vous plaire.

8
Rédigé par
Du rab de Jude_Maw
Dolorès, Experiencia sensorial y emocional
Première collaboration entre Bruno Faidutti et Eric Lang, Dolorès est un petit...
Lire la suite