KARMAKA, vivre et laisser mourir

Karmaka

Karmaka est un jeu de cartes très original dans un univers Karmique où il faudra vivre rapidement (mais bien), mourir au bon moment, vivre plusieurs autres existences pour enfin atteindre le Nirvana.

Vous commencez en bas de l’échelle, comme bousier et puis vie après vie, si vous avez géré correctement votre Karma, vous allez monter dans l’échelle de l’éveil pour atteindre la transcendance.

Vous allez donc œuvrer pour votre vie présente, préparer votre vie future et si vous pourrissez la vie des autres vous serez comblé… mais pendant un petit moment seulement.

Karmique la grenouille

À votre tour de jeu, vous piochez d’abord une carte dans la pile de votre vie actuelle. Ensuite, deux choix s’imposent à vous. Créer votre vie présente en posant une carte de votre main devant vous ou jouer une carte de votre main pour son action. Évidemment on récolte ce que l’on sème. Et oui, toute carte jouée pour son action sera ajoutée, s’ils le souhaite, à la vie future d’un de vos concurrents, carte bénigne ou maligne soit-elle.

Il existe en effet plusieurs types de cartes, les rouges plutôt destructrices qui vont donc pourrir le jeu des autres, les vertes qui vont vous aider à construire votre vie et les bleues à tendance sournoise.

Bref, une fois toutes les cartes de votre vie jouées, vous allez comptabiliser les cartes que vous avez posées devant vous, en somme les œuvres de votre vie actuelle. Elles ont chacune une valeur karmique. Si l’addition des valeurs des cartes d’une même couleur dépasse votre niveau de karma, vous montez sur l’échelle karmique. Ainsi, vous pourrez passer de bousier de compet’ à celui de serpent débutant. Par contre à l’inverse, si vous échouez, vous recommencez à votre niveau de vie actuelle avec un bonus d’une unité Karmique histoire d’évoluer si vous êtes vraiment trop mauvais.

La suite de l’article sur Karmaka est à lire en intégralité dans le numéro 13 de l’Encéphalovore (à télécharger ici).