La Nuit du seum : un livre-jeu pour venger les Belges

Le 10 juillet 2018, l’équipe nationale belge — « Les Diables Rouges » — était battue par la France, en demi-finale de la Coupe du monde de football. Dans un bar de sorciers, les habitués font la gueule ! Ils commencent par noyer leur peine, puis leur vient une idée : ils vont envouter l’équipe des Bleus pour lui faire perdre la finale contre la Croatie.

Tel est le pitch du dernier livre-jeu de Julien Noël. Après Le Démon dans l’escalier, À la cour du roi des rats et La Hussarde verte, sa série Mauvais Sorts fait donc le pari de la provocation. Paru deux ans jour pour jour après le match funeste, La Nuit du seum surfe sur la rivalité footballistique qui réembrase régulièrement les réseaux sociaux.

De football, il n’en est cependant pas trop question dans ce livre. Avant tout prétexte à une « quête éthylique » (pour reprendre le terme du synopsis), la rancœur des sorciers belges entraine le joueur dans une histoire de charme en bouteille, puisée aux racines de la sorcellerie européenne.

Elle lui vaut aussi de retrouver les personnages rencontrés dans les épisodes précédents : Patte-de-Bouc, le terrible mentor du protagoniste qui apparait ici plus attachant qu’à l’ordinaire, Gérard « le Hagard », un évocateur déchu qu’un stress post-traumatique a poussé à la retraite, Amadeus le duelliste aux faux airs d’aristocrate…

On comprend surtout que, derrière le patriotisme apparent de l’œuvre, ce qui se déploie est plutôt une philosophie libertaire. Le véritable match, nous explique Patte-de-Bouc, n’oppose pas la France à la Belgique, mais la métropole à la périphérie. Or, les individus à la marge, toujours, doivent chercher à s’affranchir. Julien Noël renoue dès lors avec une tradition initiée au XIXe siècle par Jules Michelet, au sein de laquelle la sorcellerie est comprise comme métaphore de la révolution.

En ce qui concerne sa forme, le livre est entièrement interactif et s’explore via des hyperliens. Le lecteur pourra longtemps parcourir les différents fils narratifs avant d’avoir épuisé tout son contenu. Il y a en effet 240 chapitres articulés, 2 fins victorieuses différentes, 13 manières de perdre, 131 embranchements, un total de 223 choix possibles et 3 points de sauvegarde !

Un extrait jouable est d’autre part disponible à cette adresse. Le module de lecture est directement intégré au navigateur et ne nécessite aucun téléchargement.

Dans la pratique

La Nuit du seum figure au catalogue des principales librairies numériques, au prix de 3,99€. Vous pouvez l’y télécharger aux formats ePub et Mobipocket et y jouer sur votre liseuse, votre tablette ou votre smartphone. Sa lecture est également possible sur un ordinateur ordinaire, via des programmes gratuits tels qu’Adobe Acrobat Reader ou Microsoft Edge.

Si vraiment vous ne souhaitez pas vous ennuyer avec des contraintes techniques, vous pouvez l’acheter via 7switch, une librairie qui propose un module de lecture en ligne, fonctionnant sous tous les navigateurs.

Si d’aventure vous possédez une Kindle, vous pouvez bien sûr l’acheter via Amazon, au format idoine.

Et si enfin vous disposez d’un abonnement sur YouScribe, sachez que ce livre est d’ores et déjà inclus dans la bibliothèque de cette plateforme.

 
Rédigé par
Autres articles de Aux 3D

À la cour du roi des rats : un premier livre-jeu édité par le Board Game Café Aux 3D

Présentation du livre-jeu À la cour du roi des rats, de Julien...
Read More