Mycellia

Dans Mycelia vous incarnez un peuple de champignons, le printemps arrive bientôt et la forêt n’est pas prête ! À vous de préparer la forêt pour le renouveau du printemps en retirant les gouttes de rosée du matin. Vous devez être le premier joueur à débarrasser les gouttes de rosée matinale de votre partie de la forêt. Dans ce jeu de deck-building, récoltez des feuilles de la forêt pour engager les créatures de la forêt et utiliser leurs pouvoirs pour retirer la rosée du matin.

Soyez plus rapide et plus stratégique que vos adversaires et faites les bons choix pour comprendre les mystères de cette forêt et préparer l’arrivée du printemps, mais attention il peut pleuvoir sur la forêt et rajouter des gouttes de rosée dans votre partie de la forêt. Le jeu vient avec une variante solo qui se joue dans une atmosphère de nuit… Mycelia vient également avec une extension plus stratégique qui apporte des nouvelles cartes et de nouvelles mécaniques de jeu. Un jeu jouable de 1 à 4 joueurs dès 9 ans et pour des parties de 45 minutes environ.

Comment fonctionne le jeu ?

Le jeu se divise en quatre étapes :

  • Jouer des cartes :
    À chaque tour, le joueur actif doit jouer toutes ses cartes, en appliquant les effets de chaque carte jouée avant de passer à la suivante
  • Acheter des cartes :
    À tout moment pendant votre tour, vous avez la possibilité d’acheter des cartes et de les placer sur le dessus de votre pioche.
    Effectuer des actions de base :
    Une fois par tour, à n’importe quel moment, vous pouvez choisir d’effectuer l’une des actions de base répertoriées sous votre plateau.
  • Fin de tour :
    Après avoir accompli toutes vos actions, complétez la rivière et vérifiez si le Sanctuaire est plein. Si c’est le cas, effectuez un tour complet du Sanctuaire pour faire tomber les gouttes et le dé. Replacez le dé sur son emplacement d’origine et ajoutez des gouttes sur tous les plateaux personnels conformément à la face indiquée par le dé. Ensuite, retournez la grille Nouvelle Rosée et piochez finalement trois cartes de votre pioche personnelle.
  • Et enfin, le jeu se poursuit ainsi jusqu’à ce qu’un joueur retire sa dernière goutte. Terminez le tour en cours pour que chaque joueur ait joué le même nombre de fois. Le vainqueur est celui qui n’a plus de gouttes sur son plateau. En cas de plusieurs joueurs terminant durant le même tour, le gagnant est celui qui possède le plus de jetons Feuille.

Mycelia se présente comme un jeu de deck-building offrant une thématique zen et une atmosphère tout à fait singulière. L’objectif principal est de combiner judicieusement les meilleures cartes pour vider son propre plateau personnel en premier. Du point de vue de l’accessibilité, le jeu est très bien conçu, avec une iconographie claire adaptée à tous les âges.
Le matériel du jeu est particulièrement remarquable, que ce soit les jetons, les cartes ou les plateaux, la qualité est au rendez-vous. L’expérience de jeu se révèle extrêmement divertissante et addictive, avec des parties rapides qui s’enchaînent aisément.
La simplicité du tour de jeu en fait un titre idéal pour une audience familiale. Cependant, remporter la partie requiert tout de même une réflexion stratégique pour jouer les cartes dans l’ordre le plus optimal. Bien optimiser son tour de jeu est crucial dans la course à la victoire, en accordant une attention particulière à deux axes : l’augmentation du deck et le déplacement des gouttes.
Le déplacement des gouttes est une mécanique essentielle pour les amener vers le symbole Sanctuaire sur son plateau, les téléportant ainsi dans le Sanctuaire de la vie. Cette démarche exige une connaissance approfondie des cartes en sa possession pour les exploiter au mieux. L’apparition aléatoire d’une nouvelle vague de rosée ajoute un élément de hasard qui pimente les parties et contrecarre souvent les plans préétablis. Bien que l’interaction entre les participants soit indirecte, il est nécessaire de surveiller l’avancement des adversaires pour éviter d’être pris au dépourvu par la fin de la partie.

Mycelia est un titre idéalement calibré pour un public familial. Son édition de qualité et son gameplay offrent des sensations de jeu très agréables, en faisant une belle introduction au monde du deck-building.

Vive le deck-building !

Variante :

Si vous souhaitez diversifier vos parties, vous pouvez jouer avec l’autre côté du plateau, qui propose des dispositions de départ différentes, rendant le jeu asynchrone. À noter qu’une variante solo est également disponible.

Extension :

Pour pimenter davantage le jeu une fois que vous vous sentez à l’aise, envisagez d’ajouter les cartes de l’extension. Elles introduiront des éléments supplémentaires pour rendre l’expérience encore plus captivante.
Dans les règles de base, la pioche ne propose pas de cartes permettant de purger le deck, ce qui demande de faire preuve de prudence pour éviter une surcharge et un ralentissement du paquet. La version avancée de Mycelia introduit des cartes offrant cette option, ainsi que des cartes avec des effets instantanés, offrant une dimension stratégique différente.

– Un thème original.
– Très belle direction artistique
– Un matériel très sympa.
– Un mécanisme de deckbuilding simple qui correspond parfaitement au public visé
– Cartes avec les textes d’ambiance en anglais.
– Les symboles des cartes manquent parfais de clarté.

Mycelia

AuteursDaniel Greiner
IllustrateurJustin Chan, Matt Paquette Co
EditeurRavensburger
DistributeurIELLO
Nombre de joueurs1 à 4
Durée45 minutes
Age9 ans
Prix35€
 
Score Ludique 8

Son édition de qualité et son gameplay offrent des sensations de jeu très agréables,

8
Rédigé par
Du rab de Jude_Maw
The Thing : The Boardgame
De Andrea Crespi et Giuseppe Cicero Chez MatagotPour 1 à 8 humains...
Lire la suite