Dealmaker

Dealmaker est un petit jeu vraiment sympa, simple, interactif, rapidement accessible et utilisable partout avec un matériel très épuré.

Le jeu de négociation à la sauvage

Ce DealMaker cache bien son jeu, si vous aimez l’ambiance un tant soit peu chaotique et commerciale, ce jeu est fait pour vous.

Dans Dealmaker, tout se marchande. Plus les joueurs troquent, plus ils emportent des contrats lucratifs avant les autres. Qui saura combiner bonne chance et art de la négociation ? Qui saura échanger des cacahuètes contre de l’or ? Découvrez vos amis sous un nouveau jour. Tout est permis. Soyez créatifs !

But du jeu : Remporter le plus de points de victoire à la fin de la partie en ramassant des contrats.

Vous allez disposer 20 tuiles de deal en face de vous parmi les 24 disponibles. Dessus un certain nombre de marchandises avec un nombre de points de victoire prédéfinis. Autour à équidistance  des joueurs, un pion Dealmaker permettant à celui qui s’en saisit de faire un deal évidemment !
Vous êtes presque prêt à jouer.
Il ne reste plus qu’à distribuer 3 cartes Marchandise à chaque joueur pour que la phase de négociation commence.

Je dis dites-leur et dis-leur… 

Vous allez donc échanger des marchandises avec les autres joueurs en simultané, nombre de marchandises, sorte de marchandise à vous de voir et de trouver acquéreur. Le but est de récupérer évidemment ce qu’il y a sur les tuiles.
Si personne ne trouve d’arrangement, il est possible de faire un STOP ACHAT validé par tous les joueurs, dans ce cas, tout le monde reçoit une carte marchandise et ça repart de plus belle.

Dès qu’une personne a un deal à réaliser, il crie Deal (dans les limites du raisonnable, on n’est pas des sauvages non plus !) et prend le pion deal maker.
Le jeu s’arrête alors temporairement, le joueur ayant le pion fait son deal, défausse les marchandises correspondantes à son deal et prend la tuile correspondante. Il pioche trois cartes Marchandise remet le pion dealmaker à disposition et la chenille redémarre.

… De passer jouer à dealmaker…

Il y a 2 petites subtilités, d’abord une des marchandises défaussées peut être supérieure à la marchandise demandée (oui il y a un ordre préétabli des marchandises, une cacahuète a toujours valu moins qu’un diamant !)
La deuxième,  c’est que 3 cartes Marchandise identiques valent une marchandise au choix… et là pour le coût 3 cacahuètes peuvent valoir un diamant.

Le jeu se termine quand la pioche est vide. A ce moment les deals restant sont soldés, ils coûtent une marchandise en moins et les joueurs peuvent faire un dernier deal !
On finit par compter les points sur les tuiles. Celui qui a le plus de point est le grand dealer de la table. Il a bien fumé les autres !

.. ces enfants auront de la chance…

La boite est originale et plutôt bien foutue, un terraformage simple avec 3 compartiments.
Les cartes mémo sont une super idée, ça permet en un regard de se rappeler les règles de base. D’ailleurs, il faut reconnaître que les règles sont bien écrites et hyper simples, ce qui arrange la chose, même un benêt comme Croque-Monsieur pourrait les comprendre et les expliquer facilement !
Vous n’allez pas voir le temps passer, les deals s’enchaînent, pour tout le monde, mais un peu plus pour le veinard qui pioche trois cartes marchandises correspondant directement à la combinaison d’un deal. Il faudra être vif et vil et sauter sur le pion dealmaker si vous voulez avoir une chance de l’emporter et cela est d’autant plus vrai si vous êtes nombreux.

La phase de négociation est prenante et absolument sans pitié. Vous prendrez vite le pli de surenchérir sur les propositions de vos adversaires car si ce n’est pour gagner ça sera pour utiliser votre fameux pouvoir de nuisance. Par contre, il ne faut pas être timide, il faut savoir être sans pitié
L’interaction est évidemment très présente  et logique sur ce type de jeu et la rejouabilité suit cette logique.
Dealmaker est un petit jeu vraiment sympa, simple, interactif, rapidement accessible et utilisable partout avec un matériel très épuré.

– Peu de règles pour un maximum d’interactions
– Thématique amusante et facile à endosser
– Forte interaction entre les joueurs
– Rejouabilité

– Vous pouvez être mis de côté
– Il ne faut pas être timide.

Dealmaker

Auteurs
Alain Rivollet (Banquet Royal, Concept…)
Illustrateur Felix Kindelán
Editeur
Helvetiq
Distributeur Helvetiq
Nombre de joueurs 3 à 5
Durée 30 minutes
Age
8 ans
Prix 17€
 
Rédigé par
Autres articles de Jude_Maw

CuBirds

Cubird est un jeu de cartes de collecte d’oiseaux. Les adjectifs ne...
Read More