SKYTOPIA

Faites de votre cité la capitale du ciel !
Un jeu de placement d’ouvriers et de construction de moteurs.

Tous les cent ans, l’une des cités de Skytopia reçoit le titre de capitale du ciel. Chaque joueur joue le rôle d’un dirigeant d’une de ces cités et s’efforce de se rendre digne de ce titre. Le timing est au cœur de Skytopia : un système de roue à la fois original et simple permet aux joueurs de dépenser plus ou moins selon la rapidité avec laquelle ils souhaitent que les bâtiments soient construits. Ils envoient un dé Golem sur une carte du marché sur la valeur choisie et en fonction du coût correspondant. Il faut penser soigneusement le développement de sa cité : les effets des bâtiments, l’influence des guildes, et le temps imparti à chaque action sont importants pour remporter la victoire.

À chaque tour, on commence par tourner la roue, puis chaque joueur récupère ses dés affichant la valeur du tour en cours, ainsi que les cartes associées. Il déclenche tous les effets des bâtiments de cette couleur avant d’envoyer un nouveau golem sur une carte en chantier. Plus on paye cher son placement, plus vite on pourra récupérer son golem et la carte associée. Il faudra donc bien gérer son budget et son timing pour réussir à mettre en place un enchaînement d’effets à l’efficacité croissante.


Limite is the sky

L’objectif est de gagner plus de points de prestiges que les autres joueurs, prouvant ainsi quelle cité mérite d’être la prochaine Capitale du Ciel. Il y a trois moyens de gagner des points : • en activant les cartes Tour de sa cité en cours de partie • en gagnant le respect des Maîtres de Guilde, qui attribuent des points à la fin de la partie, • en entretenant sa fortune : 5 pièces rapportent 1 point en fin de la partie.
Qui saura maîtriser le cercle du temps ?

Pas un nuage dans les règles !

Skytopia est un jeu de placement d’ouvriers et de création de moteur. Le jeu s’adresse plutôt à des joueurs qui ont l’habitude de jouer à des jeux de société modernes.
Les parties sont plus intéressantes à 3/4 joueurs, il y a plus de choix, plus de possibilités.
Le jeu est doté d’une bonne rejouabilité même si les sortes de cartes sont peu nombreuses, le système de placement et le chaînage des combos rend le jeu incroyable.
C’est un super jeu à combo, d’anticipation et de programmation, il vous faudra gérer au mieux l’avancée du chronomètre pour récupérer/activer des cartes.


Tourne comme une horloge.

Skytopia utilise plusieurs mécaniques. D’abord l’aspect programmation avec la pose de Golem. On pourrait un peu la comparer à celle de Tzolkin. Ensuite, c’est la pose de carte qui active pléthore de combos.
Si l’aspect de Skytopia peut faire penser à un jeu familial, sa prise en main demande toutefois une certaine implication. C’est un jeu plus compliqué à maîtriser qu’à expliquer.
Tout le jeu est une question de timing, faire les bons choix au bon moment. Il ne faut pas perdre de vue les objectifs communs.
Il y a peu d’interactions, et peu de hasard, un jeu pour les joueurs qui aiment maîtriser leur destin. Maintenant, étonnamment, plus on est nombreux, mieux il tourne, les tours sont plutôt rapides et fluides.
Un jeu original avec de la pose d’ouvriers et un moteur à combos, quoi demander de plus ?


AuteursIvan Lashin
IllustrateurAndrey Pervukhin, Hirtenmaina, Jane Katsubo, Timofey Mazurenko
EditeurAtalia
Nombre de joueurs2 à 4
Durée50 minutes
Age12 ans
Prix34 €
 
Score Ludique 8

Un jeu original avec de la pose d’ouvriers et un moteur à combos, quoi demander de plus ?

8
Rédigé par
Du rab de Jude_Maw
L’Incal Infini
Matagot édite un jeu inspiré par l’œuvre culte de science-fiction de Jean...
Lire la suite
0 replies on “SKYTOPIA”