Edgar & Lucien

Partez à la conquête d’une ville dans ce jeu de programmation aux allures Steampunk.

Les parties sont plutôt courtes, elle peuvent se terminer brusquement sans crier garde. Le déplacement est malin, les sauvegardes sont des bonnes idées. Le jeu est une belle découverte. 

Bienvenue à Fosko, une cité pleine d’opportunités, un univers sans pitié où vous devrez faire votre chemin jusqu’au sommet. Ici, vous prendrez l’identité d’un duo de personnages qui tenteront de gagner le contrôle de la ville.
Vous pourrez déplacer chacun de vos personnages d’un district à un autre pour accomplir vos objectifs, en espérant que vos adversaires ne voient pas venir le coup trop rapidement. Vous pourrez choisir de devenir riche, puissant, ou les deux, et de laisser vos amis venir à bout de leurs propres plans…ou pas.
Votre improbable duo, Edgar et Lucien, consiste en une marionnette et un humain :

  • Lucien, l’homme politique fait de bois, est aimé du peuple et envié par ses pairs. Sa force repose dans son éloquence naturelle et son talent pour la diplomatie.
  • Edgar, le cerveau, rusé et sournois, est toujours prêt à se lancer dans toutes sortes de manigances pour mener ses projets et ceux de son partenaires à bien.

Travaillant de concert, ils tentent de prendre le contrôle de la cité et de construire ainsi leur légende !

Le bon, la brute : les 2 truands.

Le but du jeu : remplir trois des quatre objectifs : avoir cent cinquante mille cogs (la monnaie locale), détenir trois bâtiments dits neutres, détenir six quartiers et être gouverneur en ayant cent pour cent de popularité.

Les règles sont assez simples à appréhender : dans un premier temps, les joueurs décident  secrètement où leur Edgar et Lucien vont se déplacer. Après l’avoir révélé simultanément, les joueurs vont bouger Lucien et Edgar dans l’ordre qu’ils désirent et réaliser les actions liées au lieu de destination. Sur les lieux dit neutres, vous pourrez réaliser différentes actions selon le personnage : protéger ses quartiers, gagner beaucoup d’argent contre de la popularité, augmenter sa popularité justement, récupérer des cartes complots, s’approprier le quartier, etc. Si par chance (mais je ne crois pas au hasard), votre Edgar tombe sur un Lucien adverse, vous lui prendrez la moitié de son argent. Oui ça fait mal, vaut mieux donc bien le cacher.

Cette phase sera réalisée par tous les joueurs quatre fois successivement. Par la suite, ce sera la collecte des impôts : selon vos possessions de quartiers, vous récupérerez de l’argent ou de la popularité. Vient le temps (des cerises) de voter pour le gouverneur. Le joueur le plus populaire devient gouverneur, en cas d’égalité, on achète les voix, évidemment ! La personne jouant après le gouverneur devient le premier joueur (le gouverneur jouera donc dernier, suivez un peu !). On fait ça jusqu’à ce que trois des quatre conditions de victoire soient réunies. Il est possible de « sauvegarder » ces conditions ce qui permet de se concentrer ensuite sur un autre objectif.

Fosko mais vrai coup bas.

Le matériel et le graphisme sont superbes, Il faut souligner le travail de Stéphane Gantiez, pas vraiment débutant puisqu’il a entre autres travaillé sur des jeux tels que Lords of Xidit , The Island , Evo , Codenames Images ou encore Contrario (Beaucoup de dessins sur contrario !)

Quelques petits défauts peuvent déstabiliser : pourquoi mettre Lucien à gauche sur le plateau individuel alors qu’il est à droite dans le titre ? Pourquoi de si gros billets ? Pourquoi la petite aiguille représente-t-elle le grand bonhomme et la grande le petit bonhomme ? Ça manque un peu de cohérence, c’est dommage. Et pour finir, le plateau indiquant le taux de popularité n’est pas vraiment optimal.

Malgré des règles simples et claires, la première partie est un peu hasardeuse, on ne sait pas trop par où commencer. Mais on apprend vite, si au début on ne comprend pas bien pourquoi cacher ces déplacements, on le comprend très vite avec la traque au Lucien. Vous comprendrez du coup l’intérêt d’être le premier à jouer ou le dernier… 

– Thème original
– Règles simples
– Qualité du matériel
– Graphismes superbes

– Pas forcément simple à appréhender.
– Quelques erreurs visuelles.

Edgar & Lucien

Auteurs
Tanguy Camus
Illustrateur Stéphane Gantiez
Editeur
Guru Fabric
Distributeur Novalis
Nombre de joueurs 2 à 4
Durée 60 minutes
Age
12 ans
Prix 31 €
 

Esclave pigiste depuis l’éternel, je suis le bras droit cassé de croque monsieur depuis 20 ans ( il sait rien faire seul !). Épicurien ludique, je prône avec le plus grand sérieux la lenteur, la beauté, l’originalité et le plaisir ludique. En tant que kubenbiste averti, j’en vaux deux. Guide spirituel du Grand Meeple, je tente de transformer des lots de dés en vain, de multiplier les cubes et de sauver l’avis de mes collaborateurs en toute modestie bien sûr.