Piratoons, Les petites tuiles font les grands bateaux

Piratoons, jeu de société

Oyez braves moussaillons der Piratoons ! Si vous voulez avoir un bateau un peu plus grand que votre joli petit Optimist il va falloir se montrer digne d’un grand capitaine pirate !

Piratoons est un jeu pour toute la famille, accessible au plus grand nombre dans le thème bien familier de la piraterie des mers. La boîte du jeu vaut son pesant de cacahuètes. Elle est bien remplie la boîte. Avec plein de tuiles, de meeples et d’accessoires en carton pour nous mettre dans le bain. Les dessins sont agréables, quoique les bateaux sont un peu sombres, pour les héros de la mer. Mais ça ne gêne aucunement le bon déroulement du jeu. C’est histoire de dire (pour faire plus de signes dans mon texte)…

Chaque pirate (de 2 à 4) va commencer la partie avec la poupe (l’arrière) et la proue (l’avant) d’un bateau de la couleur de son choix et 6 mousses qui composeront son équipage. Le jeu se joue en 8 manches, soit 4 paires de bras. Chaque manche est divisée en plusieurs phases, 6 en tout.

Je ne vais pas vous refaire la règle de Piratoons, mais grosso modo (et je vais essayer de rester dans l’ordre), il va falloir tout d’abord préparer le coffre. Ben oui, il faut bien une carotte pour que les joueurs se disputent un peu ! Le coffre c’est deux grandes tuiles avec des emplacements incrustés où seront placés par le premier joueur les différentes tuiles face cachées. Par un tour de passe-passe hyper ardu, le coffre sera retourné et quand on l’ouvrira les tuiles seront faces visibles (et ouais) ! Cette phase consiste donc à préparer le coffre de tuiles bateau et cargaison (équipement) que nous essaierons, nous forbans (chantes, chantes, et mets tes baskets), de piller allègrement un fois révélé. Mais ça, c’est la phase suivante.

Pour piller le coffre, on va utiliser nos marins et les placer délicatement, un par un, et à une main, sur les tuiles que l’on convoite (qu’importe leur type). Le but est simple : il faut être majoritaire sur une tuile pour la remporter. Il est bien précisé dans la règle qu’il faut y aller quand même avec précaution dans cette phase car le pirate qui ferait une malheureuse erreur en déplaçant ou en faisant tomber des marins qui ne sont pas les siens sera puni. Il y a des règles dans ce joyeux bordel ! Ben oui, le CIP (Code International de la Piraterie) ça ne rigole pas !

La suite de l’article sur Piratoons est à lire en intégralité dans le numéro 5 de l’encéphalovore (à télécharger ici).

 
Rédigé par
Du rab de Draft Punk
Gare à la Toile, un jeu appelé à régner
Au royaume des jeux pour enfants, un petit nouveau primé du Kinderspiel...
Lire la suite